Martelet Clo - Parque das ruinas, Rio de Janeiro

  • Published on
    12-Mar-2016

  • View
    216

  • Download
    3

DESCRIPTION

Academic study about the transformation of an old mansion in Rio de Janeiro, Brazil.

Transcript

  • 1

    UEM 123 - Didier LAROCHE Option Projeter avec lexistant

    PARQUE DAS RUINAS, 1996 SANTA THERESA, RIO DE JANEIRO

    REHABILITATION

    EF ARQUITETOS ERNANI FREIRE

    SONIA LOPES

    CLOE MARTELET

  • 2

    1 Le btiment originel et son volution 1A La villa dune riche mcne brsilienne : Ce btiment tait lorigine une villa appartenant une riche notable brsilienne, Laurinda Santos Lobo, trs cultive et prsente dans les milieux littraires, musicaux et artistiques de Rio. Elle tait la nice du ministre Joaquim Murtinho de qui elle a hrit la proprit. Cest lui qui avait fait construire la maison dans la seconde moiti du XIXme sicle. Cette maison luxueuse de style no colonial, appele Murtinho Nobre Palace tait un point de rencontre dartistes et dintellectuels, qui se rencontraient lors de soires mondaines organises par Laurinda. La propritaire avait effectu de nombreuses transformations dans la villa dans les annes 30. Elle ajouta par exemple des frises de tuiles avec motifs nomms azulejos. Ses nombreux voyages Paris linspirrent galement, en particulier les salons littraires. La chambre la plus luxueuse de la maison tait la chambre bleue , qui abritait bronzes, pierres de Jade, soie dor, tapis et meubles orientaux. 1B La mort de Laurinda et labandon du btiment Elle dcde en 1946. Aucun membre de la famille ne rclamant la villa, celle ci ft abandonne et squatte jusque dans les annes 80 par des sans abris et des dealers. Sans surveillance, elle a t pille, allant des tuiles et fentres jusquau vieux piano de Laurinda.

    Btiment avant la rnovation

  • 3

    2 Le projet propose une toute nouvelle fonction 2A La transformation voulue par la ville En 1996, la ville de Rio prend possession de la proprit avec la volont de le transformer dune part en lieu culturel rayonnant lchelle de la ville, et dautre part en une zone de loisirs pour les habitants du quartier de Santa Teresa. Selon les politiques impliqus dans le projet, il tait important de valoriser ces ruines, qui taient un lment structurant du quartier, afin quelles soient nouveau apprcis comme un espace adapt de nouvelles fonctions dans le quartier. Le btiment tait en trs mauvais tat lors de sa rnovation et ntait pas apte un usage contemporain, puisquil ne restait quune installation de toilettes. Une restauration minutieuse des parties qui tenaient encore sur place devait tre effectue. La ville tenait restaurer le plus de choses possibles, en partie la maonnerie apparente, qui permet de voir la mthode constructive des maisons du dbut du 20me sicle. 2B La fonctionnalit du projet Le concours darchitecture est gagn par les architectes Ernani Freire et Sonia Lopes. Leur volont architecturale tait de crer un pont entre le pass et le prsent , symbolis par les passerelles mtalliques dont nous parlerons plus tard. Le projet unit les ruines du palais aux structures modernistes en fer et en verre des architectes. Ainsi cest une volont de larchitecte de vouloir garder ce signe du temps, et de laisser les briques apparentes. Les travaux ont durs deux ans, pour un rsultat trs prcis et russit.

    Photos avant/aprs

  • 4

    Nous avons essay, dans la mesure du possible, de prserver l'ambiance de ruines, l'atmosphre, le mystre, en un mot, pour ne pas effrayer les fantmes. Ernani Freire Cette demeure de mcne a donc t transforme en un btiment public, ddi aux visites touristiques et aux reprsentations dassociations de toutes sortes, comme des expositions artistiques, ou des spectacles de danse. Les fondations du btiment ont t rabaisses dun niveau et solidifies, afin daccueillir un niveau semi enterr ( lorigine cela ntait quune cave).Il se compose dun auditorium dune capacit dune centaine de places, dune salle dexposition temporaire, de ladministration et des toilettes. Il accueille aussi une scne extrieure de 88m2, et une caftria (cf plan + photos ci dessous).

    Entre de la partie enterre - Maquette du projet des architectes laurats

  • 5

    Plan masse

    Niveau semi enterr Niveau terrasse

  • 6

    Terrasse extrieure qui accueille les manifestations et le bar ( droite) Une terrasse en plein air est prsente au niveau du Rez de Chausse (cf coupe). Cest sur ce lieu que se passent les reprsentations de danse, avec le btiment en arrire plan. Un petit bar restaurant en forme de coreto a t install sur cette terrasse, de faon rendre lendroit encore plus agrable. Lespace reoit des vnements tels que des concerts, des sminaires, des confrences. Lactivit y est trs importante. 2C La rponse structurelle Les matriaux utiliss pour cette rhabilitation sont le verre et le mtal, ainsi que le bton pour la partie structurelle. Pour installer toutes ces passerelles et le belvdre, il fallait solidifier la structure. Cela a t possible grce lintroduction de profils mtalliques : ils sont boulonns la maonnerie existante, qui est en briques auto portantes. Le bton a largement t utilis dans la stabilisation de la structure existante. Les fondations rabaisses ont elles aussi t solidifies avec du bton coul sur place.

  • 7

    La poutre centrale est constitue de bton arm est prise entre deux profils mtalliques plis en U. Cette poutre reoit les charges du belvdre et les charges de la circulation verticale, et les reporte dans les murs latraux (cf schma ci dessous)

    La passerelle principale est quant elle suspendue grce quatre montants trs fins accrochs des poutres. Ces poutres transmettent leur tour les surcharges dans les murs priphriques, solidifis avec des piliers mtalliques. (cf schma ci dessous)

  • 8

    3 La situation privilgie du projet et la notion de parcours Le btiment se situe Rio de Janeiro, dans le quartier historique de Lapa. Il culmine un mont et offre une vue imprenable sur tout Rio. Cette situation en pente permet daccder au niveau semi enterr par le bas du terrain. Il suffit ensuite de gravir des marches abrites tel un couloir ouvert, cr par les architectes (cf coupe transversale). Une autre entre par le biais dune passerelle permet galement de rentrer directement dans les tages du btiment. Cette passerelle (coupe longitudinale) provient du muse situ a cot, qui est le Museu da Chcara do Cu.

    Photos de la passerelle (source : site de l architecte)

    Coupe transversale

  • 9

    Coupe longitudinale montrant laccs par la passerelle ( droite) Cest sur cette ascension que se base larchitecte. A laide de plusieurs passerelles et descaliers, il cr un parcours intrieur sur diffrents niveaux, qui nous entraine au sommet du btiment, ou un panorama complet sur Rio nous est offert. Cet espace au sommet de la maison est appel gazebo . En gnral cela indique des pavillons de jardin. Ici cela indique la toiture abrite par une structure mtallique vitre qui permet dadmirer la ville de Rio labri. A linverse, chaque tage intrieur prsente des ouvertures qui proposent des cadrages sur la ville.

    Panorama sur Rio de Janeiro

  • 10

    Espace central photo personnelle

    Au Nord du btiment, une grande baie vitre a t installe. Elle permet la vue sur la terrasse situe en dessous, et apporte beaucoup de luminosit dans le volume investi grce aux passerelles. Cest sans doute une partie du btiment qui tait abime ou dtruite que les architectes ont reconstruits en verre. Cela permet de garder lunit volumtrique du btiment, tout en apportant de la lumire naturelle. De plus, cest un point de vue qui protge les visiteurs, et le btiment lui mme, lors des intempries par exemple. Conclusion Pour finir, jaimerais souligner le travail dlicat et prcis des architectes. Ayant visit ce btiment, je trouve que lesprit de ruines a t respect. La brique apparente est trs bien mise en valeur, et lutilisation de matriaux neutres comme le verre et le mtal permet dappuyer le relief du btiment originel. Lascension au sommet du btiment est une dcouverte de chaque instant, aussi bien pour lespace que lon traverse, que pour les vues sur Rio. Rfrences : http://www.construtek.com.br/w2/noticias_23.php# PDFs explicatifs sur la construction mtallique dans les difices brsiliens de valeur historique , congrs de Sao Paulo, 2010 Coupes et plans fournis par les architectes eux mmes : efarquitetos@efarquitetos.com.br

Recommended

View more >